Maurice Esteve

ESTEVE - BIOGRAPHIE

1904 - Naissance de Maurice Estève à Culan, dans le département du Cher, en France.
1918 - Estève suit un apprentissage chez un typographe puis chez un marchand de meubles. Il suit des cours de dessin le soir après son travail.
1923 - Son père s'oppose à sa vocation de peintre. Estève accepte d'aller à Barcelone pour y diriger un atelier de dessins pour tissus. Il rentrera à Paris l'année suivante.
1929 - Estève expose au Salon des Surindépendants où il participera une dizaine d'année. Le peintre est extrêmement pauvre à cette époque.
1930 - Estève s'installe dans un atelier de la Ville de Paris, il expose à la Galerie Yvangot où les critiques accueillent favorablement sa peinture.
1937 - Estève participe à l'exposition "Peinture française" à la Svensk Franska Galleriet de Stockholm, un musée de Göteborg lui achète une toile : c'est le début du grand intérêt que porteront les pays scandinaves pour son œuvre.
1942 - Estève passe un accord avec la galerie Louis Carré qui lui enlève ses soucis d'argent.
1952 - Estève commence à réaliser ses premières lithographies en couleurs.
1955 - Estève s'installe un atelier dans la maison natale de Culan où il viendra travailler chaque été.
1961 - Importante rétrospective Estève à la Kunsthalle de Bâle.
1970 - Estève reçoit le Grand Prix National des Arts.
1985 - Estève souhaitait depuis des années faire une donation importante de ses oeuvres, le 2 juillet 1985, il signe l'acte de donation à la ville de Bourges : 59 tableaux, 34 dessins, 20 aquarelles, 10 collages et 2 tapisseries.
1987 - Inauguration officielle du Musée Estève en l'Hôtel des Echevins à Bourges.
1995 - Publication du catalogue raisonné de l'oeuvre peint de Maurice Estève, par Monique Prudhomme-Estève aux éditions Ides et Calendes.
1997 - Troisième donation au Musée Estève de Bourges qui expose 82 lithographies originales de l'artiste.
1999 - Publication du catalogue raisonné des collages de Maurice Estève, par Monique Prudhomme-Estève aux éditions du Musée Estève de Bourges. Préface de François Chapon.
2001 - Mort de Maurice Estève à Culan.

ESTEVE - LES PRINCIPALES EXPOSITIONS

1930 - Galerie Yvangot, Paris, France.
1948 - Galerie Louis Carré, Paris, France.
1956 - Statens Museum for Kunst, Copenhague, Danemark.
1957 - Galerie Benador, Genève,Suisse.
1960 - Galerie Galanis, Paris, France.
1963 - Dom Galeries, Cologne, Allemagne.
1973 - Palais des Beaux-Arts de Lille, France.
1974 - Galerie Claude Bernard, Paris, France.
1978 - Galerie Ditesheim, Neuchâtel, Suisse.
1981 - Musée Cantini, Marseille, France.
1984 - Grand Palais, Paris, "Hommage à Estève".
1989 - Galerie Tendances, Paris, France.
1990 - Galerie Louis Carré, Paris, France.
1998 - Galerie Patrice Trigano, Paris, France.
2001 - Galerie Tendances, Paris, France.

ESTEVE - BIBLIOGRAPHIE

1956 - "Estève" de Pierre Francastel, Ed. Galanis, Paris.
1960 - "Estève, dessins" de Franck Elgar, Ed. Galanis, Paris.
1961 - "Estève" de Emile Muller, Ed. Hazan, Paris.
1986 - "Estève, catalogue de l'oeuvre gravé" de Monique Prudhomme-Estève, Ed. Cordelia.
1987 - "Estève" de Yves Peyré et Jean Leymarie, Ed. RMN, Paris.
1995 - "Estève, catalogue raisonné de l'œuvre peint" de Monique-Prudhomme Estève, Ed. Ides et Calendes, Neuchâtel.
1999 - "Estève, catalogue raisonné des collages" de Monique-Prudhomme Estève, Ed. du musée de Bourges.

ESTEVE - CATALOGUE RAISONÉS

"Estève, l'oeuvre gravé", catalogue établi par M.Prudhomme et H.Moestrup, Ed. Forlaget Cordella, Copenhague, recense toutes les estampes originales de l'artiste.

Copyright Amorosart 2008 - 2019 - CNIL n° : 1301442 - Glossaire - F.a.q