Massimo Campigli

CAMPIGLI - BIOGRAPHIE

1895 - Naissance de Massimo Campigli (Max Ihlenfeld) à Berlin, dun père inconnu et d'une mère Berlinoise.
1909 - La famille Campigli s'installe vivre à Milan.
1915 - Campigli combat sur le front italien, il est fait prisonnier l'année suivante mais réussit à s'évader.
1918 - Massimo Campigli obtient la nationalité italienne.
1919 - Campigli est envoyé à Paris par un journal italien, pendant 7 ans il vit très pauvrement, travaillant le jour et peignant la nuit.
1921 - Massimo Campigli expose pour la première fois au Salon d'Automne.
1927 - Campigli vit désormais de sa peinture, il voyage à Rome et découvre l'art étrusque.
1936 - Campigli épouse en seconde noce Giuditta Scalini qui lui inspirera de nombreux tableaux.
1938 - Exposition Campigli à la Galerie Jeanne Bucher à Paris.
1939 - Campigli commence à l'Université de Padoue une fresque de 300 m2.
1942 - Premières lithographies de Campigli pour le livre "Il milione" de Marco Polo.
1945 - Campigli illustre "Poésie" de Verlaine, lithographies originales en noir.
1966 - Mort de Giuditta.
1967 - Campigli partage son temps entre Rome et Saint-Tropez.
1971 - Campigli meurt à Saint-Tropez d'une crise cardiaque le 31 mai.

CAMPIGLI - LES PRINCIPALES EXPOSITIONS

1929 - Galerie Jeanne Bucher, Paris, France.
1931 - Galleria del Milione, Milan, Italie.
1935 - Julien Levy Gallery, New-York, USA.
1942 - Galleria Cavallino, Venise, Italie.
1946 - Stedelyk Museum, Amsterdam, Hollande.
1951 - Galerie de France, Paris, France.
1952 - Hanover Gallery, Londres, Angleterre.
1956 - Galleria Selecta, Rome, Italie.
1957 - Malborough Gallery, Londres, Angleterre.
1959 - Galerie Stangl, Munich, Allemagne.
1960 - Kunsthalle Brême, Allemagne.
1961 - Galleria del Naviglio, Milan, Italie.

CAMPIGLI - BIBLIOGRAPHIE

1939 - "Campigli e i busti", de Massimo Campigli, Ed. du Cavallino.
1942 - "Poemetto a Campigli" de Raphaele Carrieri, Ed. du Cavallino.
1955 - "Scrupoli", de Massimo Campigli, Ed. du Cavallino.
1931 - "Massimo Campigli", Ed. Ulrico Hoepli, Milan.
1943 - "Massimo Campigli", Ed. della Conchiglia, Milan.
1957 - "Campigli" de Jean Cassou, Ed. de L'œuvre gravé.
1961 - "Les idoles de Campigli" de André Chastel, Ed. Galerie de France.
2000 - "Campigli", de Nicola Campigli, André Chastel et Maurice Taynal Ed. galerie Tega, Milan.

CAMPIGLI - CATALOGUE RAISONÉS

"Campigli, opera grafica", répertorie toutes les estampes, gravures et lithographies de Campigli. Plus de 200 oeuvres sont ici reproduites et décrites. Catalogue établi par Meloni et Tavola, aux éditions Graphis Arte à Livourne.

Copyright Amorosart 2008 - 2019 - CNIL n° : 1301442 - Glossaire - F.a.q